Participation au dépistage des cancers

Mis à jour

Résumé

Plusieurs cancers bénéficient en France d’un dépistage généralisé. Il s’agit de cancers fréquents et graves, le cancer du sein, du col de l’utérus et colorectal.

Pourtant plus le cancer tue, moins les français participent à sa prévention.
Ainsi, le cancer colorectal, responsable de 17.000 décès annuels n’est recherché que par 35% des français.
Le taux de participation au dépistage maximal, qui atteint 59%, concerne le cancer du col de l’utérus, responsable pour sa part de 1100 décès annuels.

Pour tous les dépistages, les taux de participation restent très en-dessous des attentes de santé publique.

Graphique de la participation au dépistage organisé des cancers et décès par cancer

Figure. Données de participation au dépistage organisé des cancers et mortalité 2017 (dépistages: col 2018-2020 - sein 2018-2019 - colorectal 2020-2021). Utilisation des données 2019 du fait de la pandémie. Dr JB Fron d'après dernières données SPF.

Sources