Asplénie ou hyposplénie

HCSPMinSantéMis à jour

Résumé des recommandations

  • Asplénie: antibioprophylaxie par pénicilline V pendant 2 ans (5 ans chez l’enfant)
  • 6 vaccinations recommandées contre l’immunodépression: pneumocoque, méningocoques B et ACYW135, Haemophilus, grippe et Covid 19
  • Les vaccins doivent être injectés dans les 2 à 6 semaines d’une splénectomie en urgence (ou au moins 2 semaines avant une splénectomie programmée)

Asplénie
Absence de la rate ou rate non fonctionnelle à l’origine d’une immunodépression sévère avec sensibilité particulière aux bactéries (pneumocoque, méningocoque et Haemophilus ++).

Étiologie de l’asplénie

Causes d’une asplénie ou d’une hyposplénie:

  • Traumatisme splénique
  • Rupture chirurgicale
  • Infarctus splénique
  • Asplénisme thérapeutique (radiothérapie)
  • Drépanocytose
  • Maladie cœliaque
  • Maladie de Whipple
  • Transplantation médullaire
  • Maladie auto-immune
  • Cirrhose alcoolique

Complications de l’asplénie

Le risque majeur de l’asplénique est infectieux: incidence annuelle d’infections 50 à 100 fois plus élevée. Risque plus important les 3 années suivants la splénectomie mais persiste toute la vie.

Germes responsables du sur-risque infectieux: pneumocoque (50-90%) et Haemophilus influenzae (10-15%).

Épidémiologie de l’asplénie

500.000 personnes hypo ou aspléniques en France.

Splénectomie chirurgicale: 1re cause avec 6 à 9000 cas par an (50% d’adultes). Autres causes: infarctus splénique, asplénisme thérapeutique (radiothérapie).
Drépanocytose: 10.000 porteurs (50% adultes).

Oracilline® 1 MUI, 1 cp x 2/j pendant 2 ans (5 ans chez l’enfant)

Antibiothérapie par Oracilline® (pénicilline V, phénoxyméthylpénicilline) à débuter dès le lendemain de la splénectomie.

  • Enfant de 10 à 40 kg
    25.000 UI/kg x 2/j (max 2 MUI/j) pendant 5 ans.
  • Enfant < 10 kg
    100.000 UI/kg/j pendant 5 ans.
  • Allergie aux bêtalactamines
    Macrolide roxythromycine (Rulid®, gén) 150 mg x 2/j.

Vaccins à réaliser avant voire après une splénectomie.

Quand vacciner?

  • Splénectomie programmée
    Vaccination ≥ 2 semaines avant l’intervention.
  • Splénectomie en urgence
    Vaccination 2 à 6 semaines après l’intervention (immédiat si risque de perdu de vue).

Vaccination du patient splénectomisé

Mise à jour du calendrier vaccinal.

Pneumocoque

  • Prevenar 13® puis Pneumovax® 2 mois après
  • Enfant 2 à 5 ans non vaccinés: Prevenar 13® M0M2 et Pneumovax® M4
  • Enfant < 2 ans: schéma nourrisson et rappel Pneumovax® après ses 2 ans

Vaccination anti-méningococcique (Neisseria meningitidis)

Méningocoque ACYW135
  • Menveo® ou Nimenrix® avec rappel à 6 mois puis tous les 5 ans
  • Vacciné avant 7 ans par Méning ACYW135: rappel à 3 ans puis tous les 5 ans
Méningocoque B
  • ≥ 11 ans: Bexsero® avec 2e injection à 1 mois
    ou Trumenba® ≥ 10 ans en 2 ou 3 injections (et rythme de rappel non défini)
  • 6 mois à 10 ans: Bexsero® avec 2e injection à 2 mois
  • 2 à 5 mois: Bexsero® en 3 injections à 1 mois d’intervalle

Haemophilus influenzae type B

Vaccin ACT-HIB® dose unique.

Grippe saisonnière

1 dose annuelle de rappel au moment de la campagne annuelle de vaccination.

Il n’existe aucune contre-indication vaccinale chez les sujets aspléniques (sauf les vaccins vivants en cas d’immunosuppression). (HCSP 2014)

Vaccination de l’entourage

Mise à jour du calendrier vaccinal de l’entourage du sujet asplénique (voir Vaccination).

L’asplénie (par splénectomie ou autre) induit un risque infectieux majeur nécessitant une éducation thérapeutique:

  • Risque accru d’infections nécessitant un avis médical rapide en cas de fièvre/frissons
  • Carte de signalement d’asplénie
  • Notification de la date et du motif sur le carnet de santé
  • Intérêt du suivi vaccinal rigoureux
  • Consulter avant de voyager à l’étranger
  • Prophylaxie en morsure animale ou de tiques