Cancer de l'estomac

SNFGEHASMis à jour

Résumé des recommandations

  • Le cancer de l’estomac atteint préférentiellement l’homme après 65 ans
  • Principaux facteurs de risque de cancer de l’estomac: gastrite à Helicobacter pylori (80%), tabagisme, alimentation salée/fumée, antécédent familial de cancer gastrique, Lynch/HNPCC
  • Signes d’alarmes en symptômes digestifs hauts: dysphagie, amaigrissement, anémie
  • Dépistage du premier degré en cas de lésion cancéreuse: sérologie HP chez un sujet de moins de 45 ans, fibroscopie gastrique au-delà

Cancer de l’estomac
Tumeurs malignes de l’estomac de pronostic intermédiaire composées à 90% d’adénocarcinomes atteignant préférentiellement les hommes âgés (2/3).
Autres types rares: lymphomes (du MALT, Helicobacter pylori +++) > stromales (GIST) > endocrine.
Classées en 2 entités par facteurs de risque différents: cancer du cardia (jonction œso-gastrique JOG) et non-cardia (distal).
80% sont causés par une gastrite chronique à Helicobacter pylori avec une survie à 5 ans de 30%.

Épidémiologie du cancer de l’estomac

Le cancer de l’estomac en France

  • Incidence: 6600 cas (2017).
    La moitié après 75 ans, 2/3 d’hommes.
  • Mortalité: 4400 décès (2017)

Le cancer de l’estomac dans le monde

  • 1 million de cas annuels
  • 5e cancer le plus fréquent chez la femme, 4e chez l’homme.
  • 5e cause de mortalité chez la femme, 3e chez l’homme.

Abréviations

AE
Accord d’experts
EOGD
Endoscopie œso-gastro-duodénale (ou fibroscopie/gastroscopie)
HP
Helicobacter pylori
IPP
Inhibiteurs de la pompe à protons
K
Cancer
Premier degré
parents, fratrie, enfants

Facteur de risque du cancer de l’estomac

  • Antécédent personnel de lésion cancéreuse ou pré-cancéreuse gastrique
  • Lésions précancéreuses
    • Gastrite chronique à Helicobacter pylori
    • Gastrite atrophique auto-immune (maladie de Biermer)
    • Ulcère gastrique chronique
    • Polype gastrique adénomateux
    • Maladie de Ménétrier
  • Syndrome de Lynch (HNPCC)
  • Antécédent familial au premier degré de cancer de l’estomac
  • Traitement par IPP depuis plus d’un an (consensus Masstricht IV/Florence 2012)
  • Antécédent de gastrectomie partielle datant de +10 ans
  • Consommation d’alcool
  • Tabagisme
  • Alimentation salée/fumée et faible apports en fruits/légumes
  • Infection à EBV
  • Origine géographique: Asie, Amérique latine

Principaux facteurs de risque de cancer du cardia gastrique: Surpoids et reflux gastro-œsophagien.

Symptômes évocateurs du cancer de l’estomac

Un cancer de l’estomac doit être évoqué et exploré devant:

  • Dyspepsie chez le > 40 ans
  • Anémie réfractaire
  • Reflux gastro-œsophagien chez le ≥ 50 ans ou reflux atypique
  • Signes digestifs chroniques
    • Épigastralgies, nausées/vomissements
    • Dysphagie progressive
    • Hématémèse, méléna
    • Avec amaigrissement
  • Complications digestives
    • Perforation
    • Occlusion
  • AEG et métastases

Interrogatoire

  • Antécédents personnels et familiaux
  • Explorations réalisées
  • Alcool, tabagisme, alimentation fumée/salée
  • Évolution et ancienneté des symptômes

Examen clinique

L’examen recherche:

  • Ascite
  • Symptômes d’anémie
  • Hépatomégalie
  • Adénopathies sus-claviculaires
  • Carcinose péritonéale (toucher rectal)

SFED, SNFGE - informations médicales avant réalisation d’une gastroscopie diagnostique (PDF)

En cas de symptômes évocateurs, adresser directement au gastro-entérologue pour endoscopie œsogastrique avec biopsies.

Les marqueurs tumoraux ACE et CA19-9 ne sont pas utiles au diagnostic initial.

La prise en charge relève exclusivement du spécialiste après réunion de concertation pluri-disciplinaire.

Dépistage d’H. pylori systématique chez l’entourage au premier degré du patient:

  • Symptomatique: EOGD
  • Asymptomatique < 45 ans: sérologie HP
    Alternative: test respiratoire à l’urée marquée.
  • Asymptomatique ≥ 45 ans: EOGD

Surveillance après le traitement d’un cancer de l’estomac

  • Scanner/IRM pendant 5 ans
    • Scanner TAP /6 mois pendant 3 ans (AE) puis surveillance clinique + échographique abdominale annuelle
    • OU échographie abdominale /6 mois pendant 3 ans puis 1/an et RxT annuelle pendant 3 ans (AE)
  • Gastrectomie totale
    • Vitamine B12 1 mg IM 1/mois, surveillance folates
    • Échoendoscopie si haut risque de récidive
  • Gastrectomie partielle
    EOGD tous les 2 ans après 10 ans de suivi.
  • Splénectomie
    Et la prévention associée.
  • Examen clinique tous les 6 mois pendant ≥ 5 ans
    Signes de récidive, signes de dénutrition.
  • Abstinence tabac et alcool
  • Biologique
    NFS, folates x 1/an.
  • Dépistage de l’entourage au 1er degré (voir Traitement)

Signes évocateurs de récidive

  • Reprise de l’amaigrissement
  • Douleurs abdominales
  • Dysphagie
  • Douleurs osseuses
  • Augmentation du volume de l’abdomen
  • Fièvre prolongée, douleur des mollets