Cryptorchidie

AFU Mis à jour

Résumé des recommandations

  • Palper tous les petits garçons (2-4% atteints)
  • Idéalement opération à partir d'1 an
  • Surveillance post-opératoire pendant 1 an (atrophie)

Cryptorchidie
Localisation inaboutie du testicule soit par obstacle à sa descente intra-abdominale, soit par descente incomplète (alors situé à la racine de la bourse ou devant le pubis). Problèmes d’adhérences pouvant le garder piégé.
Elle est différente de l’ectopie testiculaire où le testicule n’est pas sur le trajet attendu.
Évolution: la moitié descend spontanément sous 6 mois, ⅔ à 1 an ont migré vers les bourses.
Enjeux: stérilité (30-40% si unilatéral à 80% si bilatéral), torsion du cordon spermatique, cancer du testicule (RR de 30-40).

Fréquemment oscillant ou « testicule ascenseur », migrant entre la bourse et la région inguinale.

Épidémiologie

2-4% des nouveaux-nés, 1% des garçons à 1 an, 20 à 30% des prématurés.
Atteinte bilatérale dans 20% des cas.

Le diagnostic est clinique par palpation des bourses.

3 situations:

  • Testicule palpé en inguinal au-dessus de la bourse, mais fixé et impossible à descendre
  • Testicule palpé mais très mobile et ne restant dans la bourse que par intermittence
  • Testicule jamais palpé
    Soit intra-abdominal, soit atrophique.

NB. La palpation de la bourse est plus facile avec le garçon assis en tailleur.

Échographie abdomino-scrotale

Les autres bilans (endocrinien, cœlioscopie exploratrice) dépendent du chirurgien pédiatrique.

Le traitement est chirurgical par orchidopexie avant 2 ans (pas avant 6 mois, idéalement avant 1 an).
Indications:

  • Testicule palpable mais au-dessus de la bourse
  • Testicule cryptorchide
    Exploration par cœlioscopie.

Déroulement:

  • Hospitalisation courte 1-2 jours
  • Éviter piscine et vélo pendant 15 jours
  • Nécessite toujours une surveillance spécialisée à distance
    Atrophie testiculaire secondaire dans 1-2% des cas à 6-12 mois post-chirurgie.

Surveillance annuelle des testicules oscillants (30% nécessiteront une intervention chirurgicale).

Information des parents

Document d’information des parents de l’AFU et le document d’Ameli sur la cryptorchidie.

Risque de découvrir un testicule atrophié.
Risque d’atrophie testiculaire secondaire et ses retentissements sur la stérilité.
En l’absence de testicule ou simple présence d’un reliquat, exérèse de ce dernier et mise en place de prothèse à l’adolescence.