Diabète gestationnel

SFD CNGOF Mis à jour

Résumé des recommandations

  • Dépister systématiquement mais uniquement si: âge ≥ 35 ans, surpoids, ATCD 1er degré familial de DT2, antécédent de macrosomie ou DG
  • Dépister par: Glycémie à jeun au T1 puis HGPO 75g entre 24 et 28 SA
  • Diagnostic de diabète gestationnel si glycémie à jeun ≥ 0,92 g/L ou HGPO H0 ≥ 0,92 g/L et/ou H1 ≥ 1,80 g/L et/ou H2 ≥ 1,53 g/L
  • Adresser à la maternité pour autosurveillance glycémique et diététique
  • Objectif de terme: 39 SA
  • GAJ à la consultation post-natale et tous les 1-3 ans à vie
  • En pandémie Covid-19, si HGPO non réalisable, remplacer par GAJ + HbA1c avec un seuil diagnostique à 5,7% (Vambergue 2020)

Diabète gestationnel (DG)
Hyperglycémie à jeun gravidique sans hyperglycémie avant la grossesse.
Facteur de risque de complications obstétricales:
  • Maternelles: pré-éclampsie, césarienne
  • Fœtales: macrosomie, hydramnios (rare), hyperbilirubinémie, dystocie des épaules
La prévalence du diabète gestationnel est de 8% (2012) et en augmentation. Le risque à long terme de diabète de type 2 est alors multiplié par 7.
Sur-dépistage du diabète gestationnel: 76% versus 42% attendus (Regnault 2012)

Le diabète gestationnel ne modifie pas l’incidence des asphyxies néonatales, décès périnataux et hypocalcémies néonatales.

Rappel: la glycémie baisse de 20% pendant la grossesse chez la femme non diabétique.
Conclusion de l’étude Diagest2: 18% des femmes avec un diabète gestationnel développeront un diabète de type 2 dans les 6 ans (moyen à long terme).

Abréviations

ADO
antidiabétiques oraux
ASG
autosurveillance glycémique
GAJ
glycémie à jeun
HGPO
hyperglycémie provoquée par voie orale
IADPSG
International Association of Diabetes and Pregnancy Study Group
SA
semaines d’aménorrhée
SOPK
syndrome des ovaires polykystiques
T1
premier trimestre de la grossesse

Qui dépister ?

Indication au dépistage du diabète gestationnel si ≥ 1 facteur de risque parmi:

  1. Âge maternel ≥ 35 ans
  2. IMC ≥ 25 kg/m²
  3. Antécédent familial de diabète type 2 au 1er degré
  4. Antécédent personnel de diabète gestationnel
  5. Antécédent de macrosomie
    Poids de naissance ≥ 4 kg

CNGOF, SFD 2010

Comment dépister le diabète gestationnel ?

Diagnostic de diabète gestationnel

Recommandations pour le diagnostic de diabète gestationnel:

  • glycémie à jeun ≥ 0,92 g/L au premier trimestre
    Seuil IADPSG.
  • ou HGPO 75 g entre 24 et 28 semaines d’aménorrhée (SA)
    Glycémie H0 ≥ 0,92 g/L et/ou H1 ≥ 1,80 g/L et/ou H2 ≥ 1,53 g/L.

Au diagnostic, adresser à la maternité de son choix pour la mise en place d’une auto-surveillance glycémique et consultation diététique.

Si glycémie à jeun > 1,26 g/L en début de grossesse (à 2 reprises), il s’agit d’un diagnostic de diabète de type 2

Objectifs glycémiques du diabète gestationnel: glycémie à jeun < 0,95 g/L et post-prandiale à 2 heures < 1,20 g/L

Mesures hygiéno-diététiques (RHD)

Prise en charge recommandée pour toutes les femmes avec un diagnostic de diabète gestationnel:

  • Activité physique régulière
    30 min x 3/semaine de marche ou natation.
  • 3 repas + 2-3 collations /j
    Apports 25-35 kcal/kg/j.
  • Évaluation diététique

Auto-surveillance glycémique (ASG)

  • Surveillance glycémique à jeun et post-prandiale (H2)
  • Si GAJ ≥ 0,95 g/L à jeun ou ≥ 1,20 g/L 2 heures après le repas pendant 7 à 10 jours malgré les RHD, recours à l’insulinothérapie
  • ASG poursuivie en post-partum immédiat

Insulinothérapie

Traitement du diabète gestationnel par insuline lorsque les glycémies dépassant les objectifs après 10 jours de mesures hygiéno-diététiques (grade A).

Prise en charge spécialisée par le médecin endocrinologue-diabétologue:

  • Autosurveillance glycémique systématique 4 à 6 fois par jour (à jeun, pré-prandiale et H2 post-prandiale)
  • Télésurveillance (MyDiabby, …)

Insulines autorisées pendant la grossesse

NPH, glargine U100, détémir, insuline rapide humaine, asparte, lispro.
Si nécessaire: glargine U300.

NB. Pas d’ADO pendant la grossesse.

Pour en savoir plus: surveillance obstétricale périnatale

  • Diabète gestationnel bien équilibré
    Pas de suivi spécialisé particulier si pas de pathologie ou facteur de risque surajouté.
  • Diabète type 2 découvert pendant la grossesse
    Renforcer la surveillance fœtale après 32 semaines d’aménorrhée (SA).
  • Si maturation pulmonaire fœtale par corticoïdes:
    Auto-surveillance glycémique stricte ± insuline.
  • Objectif de terme: 39 SA
  • Césarienne proposée quand poids fœtal > 4250-4500 g (grade C)
  • Si DG + ATCD césarienne:
    Césarienne non systématique (grade C)

Risque de récidive de DG de 30-84%, de syndrome métabolique x 2-5, de DT2 x7 et de maladie cardiovasculaire x1,7
  • Surveillance de la normalisation des glycémies post-partum sans traitement
  • Si autres facteurs de risque cardiovasculaire:
    Contraception par DIU préférable.
  • Information de la patiente
    • En cas de nouvelle grossesse: dépistage du DG
    • Glycémie à jeun en consultation post-natale
    • avant nouvelle grossesse
    • et tous les 1 à 3 ans pendant ≥ 25 ans
  • Mesures hygiéno-diététiques
    • Activité physique régulière 30-60 min/j 5j/sem
    • Alimentation équilibrée
    • Arrêt du tabac
  • Pour l’enfant
    Surveillance pondérale + activité physique régulière

Glycémie exprimée en g/L