Grippe saisonnière

Influenza

HASMinSantéMis à jour

Résumé des recommandations pour le généraliste

  • Vaccination annuelle contre la grippe des personnes à risque de forme grave à partir de mi-octobre (en métropole)
    Le vaccin ne donne évidemment pas de syndrome grippal puisqu’il ne contient que des protéines virales
  • Le rappel antigrippal est couplé à la vaccination Covid-19 (HAS 27/9/21)

Grippe saisonnière
Maladie infectieuse fréquente très contagieuse interhumaine stricte due au virus à ARN Myxovirus influenzae (famille des Orthomyxoviridae) avec 3 types: grippe A surtout, grippe B et grippe C.
Le réservoir naturel de la grippe A est aviaire avec un rythme épidémique automno-hivernal.
La grippe entraîne un risque élevé de décompensation d’une maladie chronique.
Maladie cardiovasculaire, risque d’infarctus du myocarde multiplié par 6-10 dans la semaine qui suit l’infection. En cas de diabète, le risque d’admission aux Urgences et multiplié par 4.

Complications de la grippe saisonnière

  • Sinusite
  • Otite moyenne aiguë
  • Bronchite aiguë
  • Pneumopathie (grippale, pneumocoque, staphylocoque doré ou Haemophilus)
  • Extra-pulmonaire: myocardite, péricardite, encéphalite
  • Décompensation d’une comorbidité

Diagnostic différentiel

Diagnostics à étayer devant un tableau de toux aiguë:

  • Bronchite ou pneumonie virale ou bactérienne (VRS, coronavirus, adénovirus, coqueluche, pneumopathie)
  • Toux pneumo-allergologique: allergie, asthme
  • Toux mécanique avec surinfection: tumeur, compression trachéale, corps étranger

Épidémiologie de la grippe en France

  • 10.000 morts/an dont +90% chez les +65 ans.
  • Couverture vaccinale 2019-2020 des personnes à risque: 45% (objectif OMS 75%).
  • Admis en réanimation: mortalité de 20%.

Vaccination annuelle en octobre pour les personnes à risque de grippe grave.

Bon de prise en charge à 100% n°850 sur Ameli pro.

Sujets à risque de forme grave de grippe saisonnière:

  • +65 ans
  • Femmes enceintes
  • Diabètes de type 1 et de type 2
  • Obésité morbide (IMC ≥ 40 kg/m2)
  • Maladies respiratoires
    • Insuffisances respiratoires chroniques obstructives ou restrictives
    • Asthme, BPCO, emphysème, dilatation des bronches
    • Mucoviscidose, silicose
  • Maladie cardiovasculaire
    Cardiopathies congénitale, insuffisance cardiaque, valvulopathie grave, trouble du rythme cardiaque avec traitement, coronaropathie, AVC, IDM, AOMI (SFMV 2020)
  • Maladies neurologiques et neuromusculaires
    Formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie, poliomyélite, myasthénie et maladie de Charcot), paraplégies et tétraplégies avec atteinte diaphragmatique.
  • Néphropathies
    Néphropathies chroniques graves, syndromes néphrotiques
  • Drépanocytoses, homozygotes et doubles hétérozygotes S/C, thalasso-drépanocytose
  • Maladie hépatique chronique avec ou sans cirrhose
  • Déficits immunitaires primitifs ou acquis
    • Pathologies oncologiques et hématologiques, transplantations d’organe et de cellules souches hématopoïétiques, déficits immunitaires héréditaires
    • Maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur,
    • Toute PVVIH
  • Résident de SSR, EHPAD ou médico-social
  • Entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave: prématurés, notamment ceux porteurs de séquelles à type de broncho-dysplasie, et enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ou d’une affection de longue durée ainsi que l’entourage des personnes immunodéprimées.

Ministère de la Santé. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2022. Juin 2022. (PDF)

Recommandations pour les professionnels

  • Professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère
  • Personnel navigant des bateaux de croisière et des avions et personnel de l’industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs (guides)

Ministère de la Santé. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2022. Juin 2022. (PDF)

L’apparition brutale d’une toux fébrile de novembre à février (durant la phase épidémique ou après exposition) est une grippe jusqu’à preuve du contraire

Signes et symptômes de la grippe:

  • Incubation de 1 à 3 jours
    Contagieux 1 jour avant et jusqu’à 6 jours après l’apparition des symptômes.
  • Tableau de syndrome grippal fébrile pendant quelques jours
    Asthénie, myalgies, toux, anorexie, congestion nasale, céphalées.
  • Guérison avec asthénie et toux résiduelle plusieurs semaines
  • Grossesse: 3e trimestre ++, mortalité élevée chez obèse et asthmatique
  • Sujet âgé
    • Dyspnée, confusion mentale, déshydratation, troubles digestifs
    • Pneumopathie post-grippale (J5-J7)
  • Enfant: somnolence, troubles digestifs
  • Immunodéprimés (greffé, SIDA): mortalité identique aux +65 ans.

Signes de gravité: fièvre très élevée persistante, réapparition de la fièvre, dyspnée ou tachycardie, cyanose, convulsions fébriles, signes méningés, hypotonie …

Aucun examen complémentaire devant un tableau de grippe saisonnière non compliquée.

Vaccins contre la grippe disponibles en France:

  • Efluelda® (+60 ans)
  • FlurarixTetra®
  • InfluvacTetra®
  • VaxigripTetra®

La campagne de vaccination débute le 18 octobre 2022 et est poursuivie jusqu’au 28 février 2023.

Document CRATB d’information patient contre la grippe (PDF)

Pas de délai à respecter entre les vaccins anti-grippaux et anti-covid19 (HAS 27/9/21).
Rappel. Le vaccin anti-grippal ne donne pas de syndrome grippal (du à une infection concomitante).

La vaccination peut être réalisée par un pharmacien ou un infirmier sans ordonnance (décret paru mais en attente de la convention par l’Assurance Maladie).

Pour en savoir plus: Bénéfices de la vaccination antigrippale

Chez l’adulte sain, réduit de 29% (65% chez +60 ans) le nombre de cas de syndromes grippaux et de 65% le nombre de cas de grippes.

Chez le sujet vivant en établissement, la vaccination réduit la survenue de pathologie respiratoire (56%), pneumonie (53%), hospitalisation (50%), décès (68%).

Prise en charge symptomatique de la grippe saisonnière non compliquée.
Isolement pour limiter la transmission.

Contre-indications aux AINS et corticoïdes. Antitussifs et fluidifiants bronchiques inefficaces.

Traitement antiviral de la grippe

Indications au traitement antiviral de la grippe par oseltamivir (Tamiflu®, gén):

  • Personnes à risque de grippe grave (voir section plus haut) symptomatique ou en post-exposition
  • Grippe grave d’emblée
  • Grippe hospitalisée
  • Post-exposition (< 48h): comorbidités sévères, immunodéprimé, EHPAD

L’oseltamivir doit être débuté dans les 48 heures suivant l’apparition des symptômes (même pendant la grossesse), à dose prophylactique en post-exposition.