Hépatite B

HAS MinSanté Mis à jour

Chapitre en cours de rédaction

Résumé des recommandations

  • Vacciner: rattrapage jusque 15 ans révolus, puis voir Personnes à vacciner

Hépatite B
Maladie infectieuse du foie causée par le virus de l’hépatite B (VHB).
La transmission est sexuelle, par des fluides biologiques ou materno-fœtale. Les contaminations par échanges de seringues sont encore fréquents.
L’infection est le plus souvent asymptomatique mais 0,1 à 1% des formes aiguës peuvent évoluer en hépatite fulminante. De 2 à 10% des cas deviennent chroniques, avec risque de cirrhose ou de carcinome hépatocellulaire.
300.000 porteurs en France (1,19% des hommes, 0,16% des femmes) dont 50% l’ignorent.

Abréviations

HSH
homme ayant des relations sexuelles avec des hommes
UDI
usager de drogue intraveineuse
VHB
virus de l’hépatite B

Indications à la vaccination hépatite B:

  • Enfant né après le 1er janvier 2008 (obligatoire)
  • Tout adolescent jusqu’à 15 ans révolus
  • Nouveau-nés de mère AgHBs+ ou nés en Guyane ou à Mayotte
  • Institution psychiatrique
  • Partenaires multiples, exposition aux IST ou IST récente
  • Usager de drogue IV ou intra-nasale
  • Voyage ou résidence en pays de moyenne/forte endémie
  • Potentielles transfusions répétées*
    Hémophilie, dialyse, insuffisance rénale.
  • Candidat à une greffe*
  • Entourage et partenaires de personne avec VHB actif
  • Prisonnier
  • Hépatopathie chronique
  • Infection VIH ou VHC
  • Professionnels/étudiants de certaines professions de santé (obligatoire, arrêtés du 15/03/1991 et 06/03/2017)
    • Médical: médecin, chirurgien-dentiste, pharmacien, sage-femme
    • Paramédical: infirmier, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, manipulateur d’électroradiologie médicale, aide-soignant, ambulancier, auxiliaire de puériculture, technicien en analyses biomédicales, assistant dentaire, thanatopracteur.
    • AntiHBs ≥ 100 UI/L
    • ou AgHBs- ET antiHBs ≥ 10 UI/L
  • Risque d’exposition avec des patients ou des produits biologiques
    • Professionnel de santé libéral, secouriste, gardien de prison, éboueur, égoutier, policier, tatoueur
    • Contrôle de l’immunité souhaitable

* Contrôle de la réponse immunitaire au cas par cas
Hémodialyse et immunodépression avec exposition au risque: sérologie annuelle et rappel si anti-HBs < 10 UI/L.

Voyage - Faut-il vacciner contre l’hépatite B ?

La vaccination peut être réalisée par un pharmacien ou un infirmier sans ordonnance.

Vaccins hépatite B pour adultes

Vaccins hépatite B pour enfants < 15 ans

Nourrisson

Les hexavalents sont recommandés en 3 doses à 2 mois, 4 mois et 11 mois:

Nouveau-né de mère porteuse de l’AgHBs

3 doses à J0-M1-M6 avec Ig anti-HBs à la naissance.

Si prématuré < 32 semaines ou poids < 2 kg: schéma 4 doses à J0-M1-M2-M6 avec les mêmes vaccins. Contrôle AgHBs et anti-HBs à 9 mois.

Rattrapage de 11 à 15 ans

  • 2 doses à M0-M6 par Engerix B20®
    Sauf risque élevé entre les 2 doses.
  • 3 doses à M0-M1-M6

Adultes

  • 3 doses à M0-M1-M6
  • Schéma accéléré par Engerix B20® à J0-J7-J21 et rappel à 12 mois
    Le contrôle des anti-HBs est préconisé 4-8 semaines après le rappel.
Patient hémodialysé ou immunodéprimé avec exposition

4 doses doubles à M0-M1-M2-M6 par Engerix B20® (2 injections pour 40 µg d’antigène).

Contre-indications à la vaccination hépatite B

Hypersensibilité à la substance ou ses composants.

Précautions chez: sclérose en plaques.

À la réception du bilan

  • Antécédents
  • Addictions
    Alcool, drogues, tabac.
  • Conduites sexuelles

Adresser au spécialiste avec le bilan initial:

  • Ag HBs persistant > 6 mois
  • Anticorps IgM anti-HBc
  • Ag HBe, anticorps anti-HBe
  • PCR VHB
    > 100.000 copies/mL pour hépatite chronique AgHBe+, > 10.000 si AgHBe-.
  • Sérologies VHD, VHA, VHC, VIH
  • Bilan hépatique complet
  • TP
  • Albuminémie
  • NFS
  • Ferritinémie
  • Créatininémie, clairance, protéinurie
  • TSH
  • Anti-TPO, anti-nucléaires, anti-muscle lisse, anti-LKM1
  • Glycémie à jeun
  • Bilan lipidique
  • bHCG
  • Alpha-fœtoprotéine
  • Échographie abdominale
  • ECG, consultation de cardiologie

Traitement de l’hépatite B active

Objectifs du traitement: diminution de l’ADN sous 100.000 copies/mL (10.000 si AgHBe-), normalisation voire régression des anomalies biologiques et histologiques, obtention d’une séroconversion HBe et séroconversion HBs (plus rare).

  • ALD 6
    Indications: Ag HBs+ + > 2000 copies/mL ou cytolyse + nécessité d’un traitement antiviral ou de suivi prolongé, séquelles graves.
  • Adresser au spécialiste pour initier un traitement
    Interféron alpha-2a/b, pégylé alpha-2a, lamivudine, adéfovir, entecavir, telbivudine, tenofovir.
  • Préservatif obligatoire
  • Vaccination
    • VHB de l’entourage
    • VHA avec sérologie préalable
    • Pneumocoque
    • Grippe annuelle
  • Arrêt de l’alcool et du tabac
  • Correction d’un surpoids

Guide patient: vivre avec une hépatite B chronique (PDF)

Surveillance de l’hépatite B active

  • Interféron
    Rythme mensuel poursuivi dans les 6 mois suivants la fin du traitement.
  • Suivi biologique selon le traitement antiviral
  • PCR VHB tous les 3 mois
  • Ag HBe+ avec réduction < 100.000 copies/mL
    • Ag HBe tous les 6 mois
    • Négativation de l’Ag HBe: ajouter anti-HBe tous les 6 mois.
      Si anti-HBe+: Ag HBs tous les 6 mois.
      Négativation de l’Ag HBs: surveillance Ag HBs et anti-HBs tous les 6 mois.
      Si anti-HBs+: surveillance tous les 3 mois pendant 1 an puis selon avis du spécialiste.
  • Ag HBe- avec réduction < 10.000 copies/mL
    • Ag HBs tous les 6 mois
    • Négativation de l’Ag HBs: surveillance Ag HBs et anti-HBs tous les 6 mois
    • Si anti-HBs+: surveillance tous les 3 mois pendant 1 an puis selon avis du spécialiste

Patient non traité

  • ASAT et ALAT tous les 3 mois pendant 1 an puis tous les 6 mois
  • GGT, TP tous les 6 mois
  • TODO: Alpha-fœtoprotéine annuelle ?
  • Échographie abdominale annuelle
  • PCR VHB et Ag HBe annuels